Mossoul : la mémoire et le savoir, outragés !

Photo d'illustration ne reflétant de façon imagée,les faits éventuels.
Photo d'illustration ne reflétant de façon imagée,les faits éventuels.
L’autodafé géant est passé totalement inaperçu. Les combattants de l’organisation Daech, auraient envahi la Bibliothèque centrale de Mossoul et le Musée.
Bilan: des centaines de manuscrits, des œuvres antiques et des vieux journaux détruits et incendiés.
C’est une information d’Alarabtv, qui relate avec force détails ce qui pourrait être le plus grand autodafé de l’Histoire.
Cette information Associated Press mise en ligne le 1er février n’a pas été encore confirmée par les autorités.
Selon Alarabtv, courant janvier, des combattants de Daech auraient pris possession de la Bibliothèque centrale pour «assainir» les fonds documentaires.
Selon les habitants, ils auraient emmené avec eux dans six pickups plus de deux milles livres pour les détruire.
Etaient concernés, les livres pour enfants, de poésie, de philosophie, de santé, de sport et de sciences, ainsi que les journaux datant du début du XXe siècle, des cartes ottomanes et des collections privées offertes par les vieilles familles de Mossoul.
Seuls les livres traitant de l’islam auraient été épargnés. (Source Géopolis)

Rédaction ICIVénissieux : Cette information est à prendre au conditionnel,la réalité des faits doit être confirmer.L'information est à vérifiée,cette précision est faite dans cadre strictement déontologique vis à vis de la diffusion d'informations.

ICI Vénissieux © 2014 -  Hébergé par Overblog