Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A la découverte du photographe Reza

Reza est l'un des plus grands photographes contemporain , connu mondialement par les spécialistes et autres amateurs de la photos.

La photographie de Reza est empreint de beaucoup d'humanité: "Que vous soyez d'ici ou d'ailleurs, vous pouvez ressentir la même émotion qu'une autre personne au bout du monde face à une même image"

Pour cet iranien architecte de formation, la photo est un langage universel. Que vous soyez d'ici ou d'ailleurs, vous pouvez ressentir la même émotion qu'une autre personne au bout du monde face à une même image.

Le travail de Reza est avant tout un témoignage et une forme d'engagement pour la reconstruction culturelle. S'il passe son temps dans les pays en guerre, il ne cherche pas pour autant à montrer la destruction mais plutôt à capturer l'âme par le regard, à montrer une culture qui persiste et qu'il ne faut pas oublier. Il fonde dans ce but la l'ONG Aina, favorisant le développement des médias indépendants et l'expression culturelle, fondements de la démocratie.

Le philanthrope met tout son talent au service du National Geographic en parcourant le monde depuis plus de trente ans. Il a d'ailleurs reçu de nombreux prix pour son engagement et ses images, notamment le World Press Photo Award, l'Infinity Award et la France lui remet la médaille de Chevalier de l'Ordre national du Mérite.

Reza se dit lui même Photographe de Paix, et non photographe de Guerre... Découvrez en quelques images, un extrait de son travail extraordinaire, qui compte aujourd'hui plus d'un million de photos!

A la découverte du photographe Reza
A la découverte du photographe Reza
A la découverte du photographe Reza
A la découverte du photographe Reza
A la découverte du photographe Reza
A la découverte du photographe Reza
A la découverte du photographe Reza
A la découverte du photographe Reza
A la découverte du photographe Reza

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article