On me voit on ne me voit plus: une demie journée dans Paris

par A . Dadi  -  21 Avril 2015, 20:37  -  #SOCIETE

On me voit on ne me voit plus: une demie journée dans Paris

Anais Jazmine est étudiante plasticienne. Depuis quelques années, elle travaille sur la thématique de l’identité de la femme musulmane. Plus récemment, elle a souhaité axer son travail sur l’identité de la femme voilée.
Pendant une demi journée, elle a réalisé une performance artistique en plein centre de Paris intitulée « On me voit, on ne me voit plus : une demie journée dans Paris ». Vêtue d’un voile, elle a voulu se confronter au regard des passants dans les rues de Paris.
« Je souhaitais faire face aux regards des gens en tant que femme arabe, assumant ses convictions culturelles et religieuses » confie-t-elle à chouf-chouf. « Cette performance artistique tente de repositionner l’image du voile et de la femme dans la société Française en dédramatisant l’objet » ajoute-t-elle.

Interrogés sur leurs impressions, les passants ont eu diverses réactions. Certains ont apprécié le projet artistique en tant que tel, d’autres se sont penché sur la question de la place du voile dans la société française. A ce titre, certains ont revendiqué le droit de chacun de se vêtir comme il l’entend, d’autres au contraire ont jugé le voile comme l’expression une forme de soumission qui n’a pas sa place dans la société française.