Des collégiens fabriquent des mini-machines agricoles avec des déchets

par A . Dadi  -  8 Mai 2015, 14:51  -  #INFOS INTERNATIONALES

Des collégiens fabriquent des mini-machines agricoles avec des déchets

Deux adolescents tunisiens s’amusent à fabriquer des machines agricoles miniatures à partir de déchets. Un passe-temps promu par leur professeur sur les réseaux sociaux et qui a forcé l’admiration des internautes.


Cette petite initiative de la part des deux frères jumeaux de 13 ans ne révolutionnera pas le système du recyclage en Tunisie, mais elle contribue aussi à relancer le débat sur le traitement des déchets qui jonchent les rues du pays.

Aymen et Amine fabriquent ces machines miniatures à partir de morceaux de plastique trouvés dans les poubelles depuis deux ans. Les jumeaux prennent exemple sur les machines agricoles qui les entourent dans la région de Zaghouan, dans le nord-est du pays où ils vivent.

"Ce sont des petits génies, il faut les encourager !"

Oussema Kouki, leur professeur de technologie, a décidé de mettre les photos de ces objets sur Facebook ainsi qu’une vidéo dans laquelle l’un des petits bricoleurs explique sa technique.

Vidéo d'Oussama Kouki. Les jumeaux expliquent comment ils ont fabriqué un de leurs petits objets.

"J’ai trouvé cela incroyable que des enfants de leur âge exploitent les déchets. Alors que dans un pays comme le nôtre, c’est un problème très important qui est loin d’être réglé. Au collège, nous leur donnons des leçons de recyclage et nous avons un club de technologie. Je leur ai demandé de construire quelque chose, je m’attendais à un objet banal, facile à fabriquer. Mais j’ai été très étonné par leur technicité.

Même leurs explications sont surprenantes, ils me parlent de techniques qu’on apprend normalement au bac. Pourtant, ils ont appris à bricoler tout seuls, à assembler ces objets en regardant le fonctionnement des machines qu’ils voient près de chez eux. J’ai choisi de mettre ces vidéos et ces photos en ligne pour les encourager dans cette voie, pour qu’ils soient aidés matériellement car ils viennent d’une famille pauvre. Ce sont des petits génies, de futurs ingénieurs."