Les bavures de la police américaine en huit vidéos

8 Mai 2015, 15:19  -  #INFOS INTERNATIONALES

Les bavures de la police américaine en huit vidéos

La vidéo d'un policier tirant sur un homme non armé en Caroline du Sud le week-end dernier a provoqué une onde de choc sur Internet. Pourtant, il ne s’agit pas du premier dérapage d’un agent de police armé filmé aux États-Unis. Notre équipe revient sur neuf cas d’individus devenus la cible d’agents à la gâchette facile, sous l’œil d’une caméra de surveillance ou d’un téléphone portable.

Ces dernières années, l’utilisation généralisée des smartphones a largement contribué à mettre ces bavures policières sur le devant de la scène, provoquant un vrai débat sur la nécessité d’une réforme des services de police américains. Car aux États-Unis, les officiers de police sont bien entraînés à tirer pour tuer les individus qu’ils perçoivent comme une menace pour leur propre vie - et non seulement pour les immobiliser comme dans la plupart des autres pays.

ATTENTION : CES VIDÉOS DE BRUTALITÉ POLICIÈRE PEUVENT CHOQUER

Oscar Grant - Janvier 2009

Oscar Grant a été tué par la police dans une gare d’Oakland, en Californie, alors que les forces de l’ordre, alertées d’une bagarre sur les lieux, procédaient à son interpellation. Sur la vidéo de la scène filmée par des voyageurs, un officier le plaque au sol, quand un autre lui tire dans le dos. Le jeune homme est mort à l’hôpital.

Que s'est-il passé ensuite ?

Le policier qui a tué Oscar Grant s’est défendu en affirmant qu’il avait utilisé son arme par erreur pensant qu’il s’agissait de son Taser. Il a été condamné à deux ans de prison pour homicide involontaire mais a été libéré au bout d'un an de réclusion

Michael McCloskey, Jr. - Mai 2009

À Ottawa Hills, dans l’État de l’Ohio, Michael McCloskey Jr. est sommé par la police de se ranger sur le côté de la route pour un contrôle. Alors qu’il attend, assis sur sa moto, un policier lui tire dans le dos. Ce dernier affirmera avoir cru que le motard tentait de se saisir d'une arme. Pourtant, le motard n'en avait pas. Michael McCloskey Jr a survécu mais il reste paralysé à vie.

Que s'est-il passé ensuite ?

Le policier a été reconnu coupable d'agression. Toutefois, la condamnation a été annulée en raison d'un vice de procédure.

Levar Jones - Septembre 2014

Sur une route de Caroline du Sud, Levar Jones est arrêté par la police parce qu’il ne portait pas sa ceinture de sécurité. Un agent lui demande sa carte d’identité, Levar retourne alors dans sa voiture. Le policier, qui pensait qu’il allait sortir une arme, lui tire dessus. L’automobiliste, touché à la hanche, a survécu. Une camera de surveillance a filmé la scène.

Que s’est-il passé ensuite ?

L’officier de police a été condamné pour coups et blessures. Il a été libéré sous caution en attendant son procès.

John Crawford - Août 2014

ohn Crawford a été tué par la police dans un supermarché Walmart dans l’Ohio. Il tenait à la main un fusil non chargé qui était en vente dans le magasin. La police, alertée par un client qu’un homme menaçait des gens avec une arme, lui tirera dessus de loin pour le neutraliser. Plus tard, le même client a avoué avoir menti : John Crawford n’avait visé personne avec son fusil.

Que s’est-il passé ensuite ?

Le jury a décidé d’acquitter le policier qui a tué John Crawford

Tamir Rice - Novembre 2014

Tamir Rice, agé de 12 ans, s’est fait tirer dessus par la police dans un parc de l’Ohio. Un passant avait appelé la police en leur disant que le garçon tenait une arme. Quelques secondes après l’arrivée de la patrouille, un officier lui tire dessus, le tuant sur le coup. L’arme que tenait l’enfant était un jouet. Toute la scène a été filmée par une caméra de surveillance.

Que s’est-il passé ensuite ?

La famille de Tamir a intenté un procès pour homicide contre la ville de Cleveland et les deux policiers impliqués ont été placés en congé administratif

Bobby Canipe - Février 2014

Bobby Canipe, vétéran de la guerre du Vietnam de 70 ans, a été arrêté sur une route de Caroline du Sud en février 2014. Malentendant, il n’aurait pas saisi ce que l’officier lui criait et s’est dirigé vers son camion pour en sortir un objet longiligne. Le policier tire plusieurs fois avant de se rendre compte, trop tard, que le vieil homme souhaitait récupérer sa canne. La caméra du tableau de bord de la voiture de patrouille a filmé l'incident.

Que s'est-il passé ensuite ?

Bobby Canipe s’est remis de ses blessures à l'estomac. Une enquête de police a estimé que le policier avait agi de façon appropriée

Jason Harrison - Juin 2014

Jason Harrison a été tué par la police sur le seuil de sa maison à Dallas. La scène a été filmée par une caméra fixée sur l’uniforme d’un des policiers. La patrouille, qui s’était présentée à son domicile, avait été accueillie par sa mère. Jason Harrison, atteint de schizophrénie, était alors arrivé calmement derrière elle, jouant avec un tournevis. Après lui avoir ordonné plusieurs fois de le lâcher, un officier ouvre le feu à cinq reprises. Sa mère n’avait même pas eu le temps de finir d'expliquer à son fils ce que la police lui demandait.

Que s’est-il passé ensuite ?

La famille de Jason Harrison a porté plainte pour homicide contre les deux officiers. Dans leur déposition, ils ont insisté sur le fait que les policiers connaissaient l'état de santé de Jason Harrison. En effet, ils avaient été appelés par sa mère pour l’aider à l’emmener à l’hôpital car il n’était plus sous traitement. Les policiers plaident la légitime défense.

"Africa" - Mars 2015

"Africa" était SDF à Los Angeles. Il a été tué en marge d’une bagarre dans laquelle, selon un policier, le sans-abri avait essayé de prendre l’arme d’un agent. Africa, qui était atteint de troubles psychiatriques, a été tué de cinq balles. L’incident a été filmé par des passants.

Que s'est-il passé ensuite ?

Une enquête interne a été ouverte. Les trois policiers impliqués ont été placés en congé administratif en attendant ses conclusions. Le vrai nom d’Africa n'a pas encore été révélé.

Un autre type de meurtre qui a choqué les États-Unis

Eric Garner - Juillet 2014

Eric Garner

Sur cette vidéo, pas de tir mais un autre exemple d’usage disproportionné de la force par la police américaine. Eric Garner a été arrêté dans une rue de New York car il était soupçonné de vendre illégalement des cigarettes. Une version contestée par des témoins qui ont dit qu'il essayait seulement de s’interposer entre deux personnes qui se battaient. Une dispute a éclaté et des témoins ont commencé à filmer la scène. Bien qu’Eric Garner reste relativement calme, l'un des policiers utilise la prise de l’étranglement alors qu’il est à terre, une technique pourtant interdite. La victime, qui était asthmatique, se plaint de ne plus pouvoir "respirer" avant de perdre conscience. Il est mort asphyxié.

Que s'est-il passé ensuite ?

Bien que le médecin légiste ait établi que la mort d’Eric Garner était due à un homicide, le jury a décidé de ne pas inculper le policier.