Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

APPEL POUR UN FORUM ECONOMIQUE NATIONAL DES BANLIEUES

APPEL POUR UN FORUM ECONOMIQUE NATIONAL DES BANLIEUES

Lien pour signer l'appel, en bas de page

APPEL POUR UN FORUM ECONOMIQUE NATIONAL DES BANLIEUES

Depuis 30 ans, la question économique reste le problème numéro 1 des banlieues : le chômage dans les quartiers populaires est toujours supérieur à la moyenne nationale et il ne cesse de croître, malgré les diverses politiques de la ville et la multitude de dispositifs qui restent sans succès. Ces dispositifs, publics ou privés, restent peu connus des habitants des quartiers populaires et des principaux concernés. Quant aux associations intervenant dans les quartiers populaires, si elles sont engagées sur le terrain de la lutte contre les discriminations, elles n’agissent pas ou peu, sur la question du chômage et de l’activité économique parce que, pensent-elles, c’est un problème trop lourd et qu’il n’y a rien à faire bref parce que « c’est la loi du marché »…

En réalité, il existe un complexe par rapport au monde de l’entreprise, comme si on considérait qu’il était réservé à d’autres, et qu’on ne pouvait investir uniquement que le business ethnique ou les micro-projets. Influencé par la gauche ou l’extrême gauche, le secteur associatif se sent mal à l’aise avec le monde économique - l’esprit d’entreprise étant perçu comme une volonté d’exploiter les autres pour un bénéfice privé, un truc de droite, en somme… - et nombreuses sont les associations qui, formatées idéologiquement, établissent des hiérarchies entre les domaines nobles et les autres, comme l’entreprise… Elles n’agissent que marginalement sur la problématique des discriminations à l’emploi qui ne peuvent, à elles seules, expliquer le taux de chômage effrayant dans ces territoires. Et les emplois sociaux ne règleront jamais cette situation.

A partir de ce constat, nous, militants de la cause des banlieues, associations des quartiers populaires agissant pour l’égalité des droits et la justice, avons décidé de poser collectivement ce débat dans le cadre d’un Forum Economique National des banlieues. Il s’agit de comprendre notre rôle, notre responsabilité dans ce système, il s’agit de s’émanciper de ces idéologies qui nous conditionnent et nous neutralisent : quel rôle pouvons-nous avoir dans le marché économique, que devons-nous vraiment attendre de l’état, devons-nous nous contenter d’un prétendu Etat providence qui viendrait corriger les effets dévastateurs de la loi du marché ? Comment lutter contre l’exploitation et pour un système plus juste ? Comment se fait-il que seules des entreprises subventionnées s’installent dans ces quartiers ? Pourquoi les acteurs économiques traditionnels sont-ils absents de ces zones urbaines ? Comment développer des politiques de formation plus justes et plus efficaces en matière d’accès à l’emploi durable ?

Toujours est-il que, comme le montrent des études récentes, les personnes issues de ces quartiers désirent créer leur entreprise. Nous voulons créer des projets économiques, des pôles de résistance contre l’apathie ambiante, nous voulons semer « l’Esprit d’entreprendre » dans nos quartiers et participer ainsi au développement économique de nos territoires, pour que chacun et chacune retrouve la liberté de conduire son destin : c’est une des conditions pour être debout, agir pour l’accès à l’égalité des droits, parmi lesquels les droits économiques.

Aujourd’hui, le monde institutionnel est convaincu que le développement économique est un facteur de la cohésion sociale, du recul du chômage et de la lutte contre la précarité. Depuis quelques années, de nombreux dispositifs d’accompagnement ou de financement, dont l’objet spécifique est le soutien des porteurs de projets économiques issus des quartiers populaires, se sont multipliés. La création d’activités portées par les habitants des cités populaires est une des conditions de la réussite, de la revitalisation des projets de restructuration urbaine. Au-delà de la question purement économique, la création d’activités est un moyen d’insertion sociale permettant la réussite des politiques publiques en faveur de la mixité sociale fixée comme un des objectifs prioritaires des actions de rénovation urbaine.

Nous voulons interpeller, influencer les pouvoirs publics afin qu’ils changent de stratégie à l’égard des quartiers populaires et que les dispositifs cessent de rester confidentiels, et soient enfin accessibles au plus grand nombre. La diffusion de « l’Esprit d’entreprendre » doit prendre de l’ampleur et devenir une ambition réellement démocratique, citoyenne et solidaire. Cette manifestation publique, ce forum économique sera aussi l’occasion de confronter l’ensemble des questions liées à la formation, à l’emploi, à la création d’activités dans les domaines de l’économie traditionnelle et l’économie sociale & solidaire.

Nous invitons les personnes qui souhaitent nous soutenir à rejoindre notre comité de soutien en signant notre pétition en ligne, et les associations souhaitant apporter leur contribution au projet, de rejoindre notre réseau associatif de soutien en nous contactant par mail : forumeconomiquedesbanlieues@gmail.com

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article