Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Musique : Douceur musicale maghrébine avec cette chanson interpréter par Inel Nafai "Ya Belaredj" (version acoustique 2015),avec la traduction en bas de page

Ya Bellaredj

Avertissement : la traduction qui est faite est une traduction littérale qui ne peut respecter la rime originale
Refrain
Ya bellaredj, ya touil el gaima
Yalli saken bin el ghoroff lethnine
Materaachi fi b'hiret Lala
Moulet el khalkhal* bouratline.
O cigogne de grande taille
Qui habite entre les deux chambres
Ne te nourries pas dans la mare de ma bien-aimée
Qui porte des chevillères de deux livres.
Yemma yemma choucheti madhfoura
Hadou sebaa s'nine ma sallit
Ou ki djit ensali n'sit essoura
We teffekert kh'lileti ou b'kit.
O maman! Ma frange est tressée
Cela fait sept ans que je n'ai pas prié
Et quand j'ai voulu le faire, j'ai oublié le verset
Je me suis rappelé ma chérie et me suis mis à pleurer.
Idha moutt ou radli mektoubi
Ou dhirou kabri aala bab el bit
Nebki we n'koul ah ya mahboubi
Malek welfi aalach b'ttit.
Si le destin décidait que je meurs
Vous creuseriez ma tombe au seuil de la chambre
Je pleure et je dis: Oh mon amour
Qu'as-tu mon habituée? Pourquoi as-tu tardé.
*Khalkhal : Chevillère : Bijou féminin arabe de forme circulaire qu'on porte à la cheville symbolisant souvent un serpent. Ici, dans le texte, il est tellement lourd et bien façonné qu'il pèse une livre (500 gr).

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article