Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

USA : Un manifestant anti-islam après être entré dans une mosquée, change d'avis sur les musulmans.

USA : Un manifestant anti-islam après être entré dans une mosquée, change d'avis sur les musulmans.

Arizona: après être entré dans une mosquée, un manifestant anti-islam change d'avis sur les musulmans

USA : Un manifestant anti-islam après être entré dans une mosquée, change d'avis sur les musulmans.

Un manifestant Anti-Islam à radicalement d'avis après avoir observé un service de prière à la mosquée de l'Arizona

PHOENIX:
La semaine dernière ( Vendredi 29 mai 2015), Jason Léger a participer à une manifestation hostile au musulman aux abords d'une mosquée en Arizona, il y avait une centaines de personnes.

Accompagné de son oncle, Jason Leger, avait clairement choisi son camp,il était venu gonfler les rangs du gang de bikers néo-fascisants et islamophobes électrisés par Jon Riztheimer, cet ex-Marine reconverti en semeur de haine professionnel.

Lui et son oncle ont été invités par des musulmans à discuter avec eux, les conviant à visiter la mosquée , ils rentrèrent vêtus de leur tee-shirts anti-Islam. .

Jason à pu avoir un vrai échange avec certains pratiquants musulmans présents et la sincérité dans laquelle se trouvait mutuellement les protagonistes, l'humain,l'Humanité à prit le dessus sur la haine, l'Islamophobie.

Les préjugés ont été balayer, changeant son regard sur ses compatriotes musulmans :

"Par respect pour les personnes musulmanes, sachant ce que je sais maintenant, parce que je leur ai parlé et que le dialogue s’est amorcé, non, je ne ferais pas ça à nouveau, parce que je ne veux pas offenser ou blesser ces gens", a-t-il confié, ému, en racontant avec quelle gentillesse il fut invité à pénétrer dans la mosquée afin d’échanger avec un groupe de fidèles en train de se recueillir.

"Je me suis assis à côté d’eux, je les ai écoutés, ils ont répondu aux questions cruciales que je me posais depuis longtemps, et ce tout en découvrant les lieux. J’ai été sensible à leurs prières. C’est une belle chose que de prier ensemble », a-t-il poursuivi

"Nous ne sommes pas obliger de croire, adhérer à toutes les expressions de liberté (religieuse...) , mais nous devons laisser le droit d’exister à toutes, nous devons laisser les gens porter ce qu'ils veulent, dirent ce qu'ils veulent " dit Leger.

Jason Léger et son oncle ont été invités à revenir à la mosquée pour plus de discussions, et cette fois les t-shirts vont rester à la maison.

«Je pense que moi et quelques personnes comme mon oncle Paul, et les pratiquants musulmans que nous avons rencontrer, en prenant le temps de parler à l'autre, j'ai le sentiment que nous avons changé notre manière, les uns vis à vis des autres.",le jeune homme insista sur le fait qu'il ne voulait plus porter le tee-shirt avec les slogans anti-musulmans.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article