(Vidéo) Heurts entre policier et manifestants pro-migrants à Paris dans le 18 ème

9 Juin 2015, 00:23  -  #INFOS NATIONALES

Lundi 8 Mai 2015, une évacuation de migrants s'est déroulée sous haute-tension dans le 18e arrondissement de Paris à la Halle Pajol.
Des heurts ont éclaté entre les policiers et des manifestants qui tentaient de s'interposer en créant une chaîne humaine.
Des riverains affirment même que les autorités n'ont pas hésité à avoir recours à la force et même aux bombes lacrymogènes.
"Avec les gens du quartier et des élus, une solidarité s'était créee depuis trois jours. On était en train de distribuer à manger quand on a vu les cars de police et de CRS. On a alors décidé de se mettre devant pour protéger les migrants et on a clairement été chargés de manière très violente", raconte Fanny Gaillanne, conseillère PCF de Paris, à BFMTV.
Hugo Touzet, élu communiste du 18e, poursuit: "On peut clairement parler de violences policières. Je me suis fait frapper par un CRS, étant à terre, ceinturé par cinq autres! Il a fallu, pour le calmer, que ses collègues lui disent: 'Arrête, arrête, c’est un élu!'
Sur iTélé , Danielle Simmonet, conseillère de Paris et secrétaire nationale du parti Front de Gauche, a affirmé: "La police n'a pas hésité à nous mettre du gaz lacrymogène sur le visage!".
D'après BFM TV , au moins 120 migrants ont été expulsés et 90 d'entre eux auraient été conduits dans différents commissariats pour des contrôle d'identité.