Regard de l'étranger sur l'actualité : Yémen/ Silence on massacre … Avons-nous perdu notre humanité.

  • Regard de l'étranger sur l'actualité : Houria Ait Kaci,
  • INFOS INTERNATIONALES
Regard de l'étranger sur l'actualité : Yémen/ Silence on massacre … Avons-nous perdu notre humanité.

de Houria Ait Kaci, journaliste sur TSA

Le silence assourdissant de l’opinion arabe qui entoure le massacre du peuple yéménite par des dizaines de bombardements quotidiens, de jour comme de nuit, par la coalition menée par l’Arabie Saoudite depuis le 26 mars, dans l’opération « Tempête décisive », est inquiétant.

Ce silence sur les crimes (Human Rights Watch vient de confirmer l’utilisation de bombes à fragmentation) commis contre la seule république de la péninsule arabique par les monarchies du Golfe, (à l’exception du sultanat d’Oman) est inquiétant car ne reflète t-il pas quelque part, une perte de notre humanité ? Qu’est ce qu’un être humain, s’il ne réagit pas aux malheurs de ses semblables, que ce soit au Yémen ou partout ailleurs ?

Ce silence traduit l’absence d’indignation de notre esprit face à ce qui ressemble à une entreprise de destruction massive du Yémen, au mépris de toutes les lois internationales qui protègent les populations et les infrastructures civiles et interdisent l’usage de certaines armes. Sommes-nous devenus à ce point, insensibles à de telles situations d’injustice et de mépris. Aurions-nous perdu notre humanité ?

Les yéménites, qu’ils soient chiites, zaidites, sunnites subissent non seulement des bombardements continus à raison d’une cinquantaine par 24 heures. Un embargo maritime et aérien total, même sur les aides alimentaires et les médicaments a été décrété. Les hôpitaux ne peuvent plus fonctionner en raison des coupures d’électricité privant de soins les milliers de blessés. Les enfants ne peuvent plus aller à l’école, des milliers de personnes ont été déplacées et trois millions de travailleurs ont perdu leur emploi. Même l’ONU qui parle de « crise humanitaire » n’arrive pas à distribuer les aides alimentaire et médicale, faute de carburant!

Mais le plus grand embargo n’est t il pas médiatique ? Faire croire qu’il s’agit d’un conflit entre chiites et sunnites, entre l’Iran et le Royaume saoudien, pour que chacun reste dans son fief confessionnel et pour que les peuples arabes ne se mêlent pas et assistent impuissants à ce déferlement de violences et de tueries sans nom. Ou alors croit t- on que l’Arabie, riche et puissante, peut tout se permettre pour écraser son voisin, pauvre, mais digne et courageux ?!

Mais, quelque part, ce désengagement de l’opinion ne traduit il pas un recul de la solidarité entre les peuples au grand profit des gouvernants et des forces de l’argent, partout dans le monde, même dans les démocraties occidentales où l’on s’indigne très peu dès lors qu’il s’agit des pays arabes et africains à qui, pourtant, elles adressent chaque jour des rappels à l’ordre sur l’absence de respect des droits de l’Homme ? Il faut reconnaitre que l’opinion arabe s’indigne aussi très peu ou pas du tout lorsque ces droits sont bafoués en Europe ou aux Etats Unis.

L’Humanité qui semble retourner, avec toutes ces guerres et ces crises, aux temps de la barbarie et des ténèbres, a-t-elle perdu définitivement son humanisme ? L’Homme, qui perd la compassion pour son semblable, est t-il plus que jamais l’ennemi de l’Homme ? Dans sa conquête effrénée de l’argent, des biens et des richesses matérielles, l’Homme a oublié de rester humain tout simplement !

les commentaires sont les bienvenus si ils respectent la légalité et les règles de bonne conduite. En conséquence, ne seront pas publiés les commentaires :
Tout message à caractère injurieux, raciste, discriminatoire, diffamatoire ou contraire aux mœurs
ICI Vénissieux © 2014 -  Hébergé par Overblog