Le "sport expo" de la discorde politique ?

Le "sport expo" de la discorde politique ?
Comme à chaque début d'année l'OMS met en place en collaboration avec les clubs, des stands dans le cadre de la manifestation "Sport Expo", sous la galerie marchande de l'hypermarché Carrefour de Vénissieux.
Ceci permettant au clubs affiliés à l'OMS par l’afflux de monde dans cette enseigne, de pouvoir nouer de nombreux contacts journellement, intéressés par leurs activités.
Sauf que cette année cela ne se c'est pas passé ainsi puisque les clubs étaient obliger non pas de disposer leurs stands dans la galerie mais sous un chapiteau à l'extérieur.
Résultat d’après certains dirigeants de clubs, une chute importante des visiteurs aurait été constatée.
La baisse ne serait pas légère mais très importante puisque le nombre de visiteurs aurait été Vingt fois moins que les autres années”,comme la déclarer dans un journal local M.Djamel Maaloum qui préside un club de taekwondo à Vénissieux.
Pourtant pour essayer de compenser la perte en visibilité et contact direct avec les milliers de clients par jour , qu'offrait le fait d’être dans la galerie.
Il à été mis en place des démonstrations de disciplines sportives à l'intérieur du centre commercial pour essayer de provoquer des visites sur les stands, peine perdu cela n'a pas vraiment fonctionner.
Comme d'habitude quant il y a un "foirage" dans une manifestation officielle , le microcosme Vénissian s'agite.
Le premier à émettre des critiques et viser la municipalité est Christophe Girard, leader de la droite à Vénissieux, ancien villiériste et président du groupe d'opposition au conseil municipal "Rassemblement pour Vénissieux" soutenu par l'ex-ump ( pour ICI Vénissieux les républicains ce sont tous les citoyens) et regroupant l'UDI, le MODEM, Debout la France.
Selon un communiqué qu'il nous à fait parvenir, pour lui "...il était plus que prévisible que la fréquentation des stands serait très fortement diminuée.."
Il y affirme que "..la fréquentation des stands a effectivement été quasi nulle" et que pour une bonne part , pour ne pas dire la totalité, la municipalité est responsable de cette échec.
Pour Christophe Girard il est "..difficilement acceptable que la municipalité n'est pas....limiter les effets désastreux d’être sous chapiteau en extérieur ".
On a fait le service minimum selon lui en terme de communication avec " Quelques malheureuses affiches sur les portes du magasin , quelques annonces au micro.."
Il aurait fallu d’après lui par exemple, mettre en place "un fléchage au sol depuis les entrées/sorties du magasin, la distribution de tracts à la sortie, la mise en place "d'hommes sandwich"
Le leader de la droite Vénissiane fini son communiqué par une formule laconique dure pour la majorité municipale en place et en premier lui la première magistrate de cette ville Mme Michèle Picard (PCF):
"..Que la municipalité ait traité avec autant de légèreté cette difficulté est tout simplement une honte."
Qu'elle sera la réaction de la majorité municipale (PCF/PG/PRG/EELV/MRC et personnalités socialiste) face à cette critique acerbe ?

Le "sport expo" de la discorde politique ?
COMMUNIQUE DE PRESSE
Sport-Expo 2015 : la municipalité a été en dessous de tout !
La mise à disposition d'un chapiteau sur le parking de Carrefour pour pallier à l'impossibilité de l'installation de l'opération Sport Expo dans la galerie marchande avait le mérite de proposer une solution, certes imparfaite, mais toujours mieux que rien.
Cependant, de toute évidence et avant même de le constater en situation, il était plus que prévisible que la fréquentation des stands serait très fortement diminuée et que l'efficacité de la formule habituelle serait grandement amoindrie.

A l'heure du bilan, cela s'est confirmé : la fréquentation des stands a effectivement été quasi nulle.
Si personne n'est infaillible et que l'erreur est humaine (c'est la première année que ce problème existe), il est en revanche difficilement acceptable que la municipalité n'est pas déployé plus d'énergie pour mettre en œuvre des moyens efficace afin d’informer les clients et limiter l'effet désastreux d'être sous chapiteau en extérieur.

Quelques malheureuses affiches sur les portes du magasin, quelques annoncent au micro ne suffisaient évidemment pas.
A situation exceptionnelle, moyens exceptionnels... Il aurait fallu que la municipalité se remonte les manches et trouve un maximum de solutions pour attirer les passants.
Quand on cherche, on trouve ! Sans plus approfondir, cela aurait pu être par exemple, un fléchage au sol depuis les entrées/sorties du magasin, la distribution de tracts à la sortie, la mise en place "d'hommes sandwich", etc… Mais comme à son habitude la municipalité ne s'est pas impliquée, du moins pas suffisamment.
Cela est d'autant moins acceptable que cette opération Sport Expo représente un investissement temps très important pour les bénévoles des associations.
Au regard de leur générosité et de leur engagement au service des Vénissians tout au long de l'année, ils méritaient que l'on fasse tout pour les aider dans leur tâche, cela aurait été une marque de reconnaissance et de respect.
Que la municipalité ait traité avec autant de légèreté cette difficulté est tout simplement une honte.
Christophe GIRARD (DVD) Leader de l'opposition et président du groupe Rassemblement pour Vénissieux
Conseiller Municipal de Vénissieux
Conseiller Grand Lyon
Métropole
ICI Vénissieux © 2014 -  Hébergé par Overblog