Basanés que nous sommes pour grande partie à ICIVénissieux, nous faire canarder par des boeufs racistes et islamophobe , c'est une pige ferme seulement ?!

par A . Dadi  -  29 Novembre 2015, 00:32  -  #INFOS NATIONALES, #HISTOIRE IMMIGRATION

Rappel : Les faits se sont produits dans la nuit du 19 au 20 novembre à Avranches (Normandie), une commune d'environ 7.900 habitants proche du Mont Saint-Michel.

Les prévenus âgés de 22 et 23 ans, l'un carrossier et l'autre conducteur d'engins, tous deux insérés socialement selon le parquet, ont expliqué durant l'enquête s'en être pris au kebab faute de mosquée à Avranches.

«On avait regardé les attentats de Paris sur BFMTV, on a voulu faire quelque chose», c'est ce qu'on déclarer les agrésseurs.

Ils sont partis tirés sur un snack, tenu par une personne d'origine turc.

 Basanés que nous sommes pour grande partie à ICIVénissieux, nous faire canarder par des boeufs racistes et islamophobe , c'est une pige ferme seulement ?!

Basanés que nous sommes pour grande partie à ICI Vénissieux, nous faire canarder par des bœufs racistes et islamophobe , c'est une pige ferme seulement ?!

C'est ce que l'on pourrait croire, penser à l'écoute du verdict concernant les deux individus "proches de l’extrême droite"(1), qui après les attentats du 13 novembre, sont partis aller tirer sur la boutique d'un vendeur de kebabs turcs.


"Ils n'ont pris que deux ans d'emprisonnement dont un seulement ferme pour "un acte islamophobe, revendiqué comme tels. L'enquête l'a démontré".


C'est ainsi que s'exprimait le procureur de la République de Coutances, M. Renaud Gaudel, il rajoutera ceci :


"ils s'entendaient très bien avec le propriétaire turc de ce kebab, mais ils voulaient s'en prendre à l'islam après les attentats de Paris" «ils avaient caché les plaques d'immatriculation de leur véhicule. Ce n'était pas un coup de tête»


Une pige ferme pour des énergumènes, qui ont tiré délibérément dans une volonté de faire du mal, sur un endroit de restauration collective où il y avait des personnes.


Pourtant le magistrat avait requis trois ans de prison dont deux avec sursis, quant au parquet il avait demandé un placement sous mandat de dépôt, le tribunal ne l'a pas suivi.


L'acte déjà terrible est d'autant plus dégueulasse , parce qu'ils avaient des motivations racistes, islamophobes .


Le procureur le dit, tout le démontre dans l’enquête mais malgré tout ils ne prennent qu'une pige ferme.


Merde alors ! notre mise en danger réel ne vaut que cela .!

On peut tenter de nous assassiner, c'est une pige .!


Ohh! Messieurs les politiciens de Vénissieux et d'ailleurs réveillés vous, sortez de vos bizness purement politiciens, vos divisions artificielles, vos blabla habituels, cela part en vrille et vous êtes encore à jouer votre comedia del arte .!


Pesez-vous la gravité de la situation ?


Les actes racistes islamophobes se multiplient partout en France et vous continuer comme si de rien n'était votre campagne électorale dont les 3/4 des habitants, citoyens des quartiers se foutent.
Ils s'en foutent non pas parce qu'ils ne sont pas intéressés par la politique, les enjeux, bien au contraire.


Mais parce qu'ils voient une classe politique qui est devenu la caricature d'elle-même, par avoir trop abusé du copinage, des passe-droits, négliger tous un pan de la population de France celle des quartiers populaires, en avoir fait des citoyens de seconde zone.


Nous pensons à ICI Vénissieux que ce verdict, qui est passé inaperçu à la majorité d'entre nous mais pas des fachos qui attendent aux aguets, est la meilleure manière de donner comme signal à tous les fachos, qu'ils peuvent y aller, ils ne risquent pas grand-chose.


En sus de devoir craindre le risque terroriste tous les jours comme tout le monde, la population des quartiers va subir la haine raciste qui sera comme déjà cela l'a été de nombreuses fois par le passé, assassine, sans rien ne se passe politiquement ?!


Pourquoi dans ce pays il n'y a pas de lois réellements coercitives, sévères en matière d'actes racistes violents ou non, discriminatoires, islamophobes ou plutôt pourquoi celles existantes semblent clairement moins sévèrement appliquées lorsqu'il s'agit comme victime, d'une personne au nom à consonance maghrébine, subsaharienne...?

Ou va la France ?

A.A.Dadi