Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

29e anniversaire de la mort de Malik Oussekine

Dans la nuit du 5 au 6 décembre 1986 à Paris, en plein conflit gouvernement-étudiants, Malik Oussekine, 22 ans, était matraqué à mort dans le hall d’un immeuble parisien, au 20, rue Monsieur-le-Prince, où il s’était réfugié, par deux « voltigeurs motoportés ».
Français d’origine algérienne, étudiant sans histoire à l’Ecole supérieure des professions immobilières (ESPI), il était d’une santé fragile à cause de déficiences rénales, devant être dialysé trois fois par semaine.
Le jeune homme s’était tenu à l’écart du mouvement estudiantin.
Les étudiants dénonçaient un projet de loi instaurant, selon eux, la sélection à l’entrée de l’université.
Les assasins sont passés trois ans plus tard devant la Cour d’Assises de Paris pour « coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».
Ils ont été condamnés en janvier 1990 à 5 ans et 2 ans de prison avec sursis.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article