Huée à l’Assemblée, Latifa Ibn Ziaten annonce vouloir porter plainte.Elle assure qu’il s’agissait «de personnalités politiques connues du PS"

par A . Dadi  -  22 Décembre 2015, 22:41  -  #INFOS NATIONALES

Huée à l’Assemblée, Latifa Ibn Ziaten annonce vouloir porter plainte.Elle assure qu’il s’agissait «de personnalités politiques connues du PS"

Ce mardi, le Bondy Blog publie un long entretien filmé avec Latifa ibn Ziaten, mère d’une des victimes de Mohamed Merah.

Ce fut l'occasion de revenir sur ce qu’il c'était passé à l'assemblée.

Elle qui à été victime de huées lors d’un colloque le 8 décembre 2015, organisé par le groupe socialiste a l’Assemblée nationale.

Elle affirme lors de cet interview qu’il s’agissait «de personnalités politiques connues du PS".

(La vidéo est en bas de page)

Il s’agissait «de personnalités connues du PS»

C'est bien plus grave que ce que certains politiques ont pus déclarer, c'est un vrai calvaire qu'a connu Latifa Ibn Ziaten.

Dans son interview pour Bondy Blog, elle déclare avoir été «plus que huée», «agressée» même.

Elle explique que deux hommes qui étaient présent lors de la réunion ont quitté le colloque, suivant Latifa Ibn Ziaten jusqu’à son arrivée à l'ascenseur après les hués qu'elle avait déjà subit.

Ils l'ont insulté d’être la "honte de la France", témoignant d'une islamophobie refoulée mais certaines pour nous, en lui disant qu'elle ne pouvait pas "parler de laïcité avec (son) voile"

«J’ai dit: “Monsieur, je ne porte pas un voile, c’est un foulard, je suis européenne comme vous et je peux vous saluer”. Il m’a dit : “Je ne pense pas que votre religion vous le permette”. Je lui ai pris la main et je lui ai dit : “Je vous salue monsieur, ma religion me permet de saluer les gens et je peux même vous embrasser, ça ne me dérange pas, c’est ça la tolérance”».

Pourtant dans un communiqué édité le soir même sur le réseaux social "Facebook", par l'organisateur de cette "réunion"(1) sur la laïcité, Jean Glavany député socialiste disait que c'était «des allégations infondées»

Affirmant que les personne incriminées dans les hués contre Latifa Ibn ziaten «n’étaient ni députés ni, manifestement socialistes»

Pourtant quand Bondy Blog sur le fait qu'il puisse s'agir «de personnalités politiques connues du Parti socialiste», sa réponse est "oui" précisant juste qu'ils n'étaient pas députés.

Mais l'on comprend qu'ils sont du parti socialistes et à ce stade entre un Jean Galvany ponte de ce parti qui vire pour nous depuis très longtemps et Latifa Ibn Ziaten, nous sommes clairement aux cotés de cette dernière.

«J’avais l’officier de sécurité avec moi pour me protéger»

Latifa Ibn Ziaten affirme qu’on la très peu soutenue, prit sa défense par l'auditoire présent. Tous invités par les députés socialiste à l'assemblée nationale.

«J’avais rendez-vous, j’ai témoigné et il fallait que je parte. Ces deux hommes n’étaient pas d’accord que je parte (…) Ils m’ont suivie, ils sont sortis de la salle, M. Glavany est resté dans la salle, et moi je suis partie. Heureusement que j’avais l’officier de sécurité avec moi pour me protéger (…) L’un parlait, était agressif mais était en retrait, l’autre était en face de moi, devenait tout rouge, ça moussait dans sa bouche tellement il y avait de la colère».

Latifa Ibn Ziaten, lors de son interview a Bondy blog a annoncer qu'elle comptait porter plainte.

Quelque soit le point de vue de chacun sur l'action de cette dame, ce n'est pas important.

Ce qui l'est c'est d’être solidaire, tenir compte des faits pour se faire une idée claire sur certains qui témoignes de plus en plus une dérive très droitière .

Cette dame avec une grande dignité, ses mots justes, a exprimer sa révolte et sa douleur face à la négation faite de sa citoyenneté, d'entendre des paroles xénophobe et islamophobe dans les arcanes même de l'assemblée.

Que les faits soient affirmés ou infirmés , il en reste pas moins que cette dame , mère en deuil, à été huer comme l'on peut le faire contre de vulgaires personnes.

Non pas parce qu'elle avait des propos, une pensée dangereuse, une attitude scandaleuse.

Mais parce que des ignares soient disant cultivés, éduqués, avec des cerveaux semblant bien contaminés par la xénophobie, l'islamophobie ambiante, réelle.

Se sont mis à vociférés sans retenue à l'encontre de Latifa Ibn Ziaten, parce qu'elle portait selon eux un voile.

Alors que cette dame était invité pour intervenir lors de cette assemblée sur la laicité.

Ces personnes qui s'habillent du discours républicain et qui défendent une interprétation raciste de la laïcité, en ont même oublier, qu'elle était la maman d'un jeune homme qui à donner sa vie pour protégé la population, qui est mort en service, au service de la nation.

Eux qui se la jouent plus républicains que les républicains.

Honte à ces adversaires du multiculturalisme, à l'odeur d'un racisme ranci, qui nient une réalité inévitable, un fait, la France est multiculturelle !

Qu'ils le veulent ou non !

A.A.Dadi

Interview du site Bondy Blog

Anciens articles qui traitent de l'agréssion verbale qu'a connu Latifa Ibn Ziaten