Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Latifa Ibn Ziaten huée à l’Assemblée nationale parce qu'elle portait un voile: «C’était très agressif»

Honte à tous ces Ultra-laïques quel qu’ils soient, ce sont des personnes dangereuses qui radicalisent par leur comportement d'ignares qui ne connaissent rien d'autre qu'eux et leurs propres repères identitaires...et encore ils ne réagissent pas pour des valeurs mais tout simplement parce que ce sont de gros bœufs...des vrais c... qui font le lit du Front des haines.

"Pour ceux qui n'ont toujours pas capter qu'en France la laïcité s'applique à l’État et ses représentants. Elle est devenue aujourd'hui un laïcisme, une idéologie extrémiste, une pensée totalitaire et démagogique vidant de sa substance les principes d'égalité et de respect de la liberté de pensée des citoyens."

Racistes refoulés démasquez-vous une bonne fois pour toute !

Latifa Ibn Ziaten à l'assemblée avant que des sauvages incultes osent hués
Latifa Ibn Ziaten à l'assemblée avant que des sauvages incultes osent hués

La mère de l'un des soldats tués par Mohammed Merah, a été sifflée à l'Assemblée nationale

Venue témoigner lors des "Rencontres de la laïcité" du groupe socialiste organisée à l'Assemblée nationale, Latifa Ibn Ziaten, la mère de l'un des soldats tués par Mohammed Merah à Toulouse en 2012, a été sifflée et huée par des participants. La raison ? Son voile, selon plusieurs journalistes présents au moment de l'incident. Ces mêmes participants auraient ensuite quitté la salle suite à l'intervention de Latifa Ibn Ziaten.

Avant puis à la fin de sa prise de parole, la présence de Latifa Ibn Ziaten a été contestée par quelques invités présents dans la salle qui lui reprochaient de porter le foulard à l’Assemblée nationale.

Selon BuzzFeed, "Arnaud, un témoin de la scène et militant socialiste qui a demandé à ce qu’on utilise un prénom d’emprunt «parce qu’il est très impliqué au sein du parti», explique:

«Des personnes ont hué Latifa Ibn Ziaten parce qu’elle portait un foulard. Au début, lorsque Jean Glavany a annoncé sa présence et à la fin de son discours. La majorité des personnes ont été invitées par le groupe socialiste.

Il y avait des militants ou sympathisants socialistes, des féministes venues écouter Yvette Roudy et la conférence a été introduite par le patron des députés socialistes Bruno Le Roux. Et pourtant, [Latifa Ibn Ziaten] n’a pas vraiment été défendue»."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article