Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

le président Hollande maintient la déchéance de nationalité pour les binationaux.Une trahison politique majeur, faite aux Francais issus de l'immigration

François Hollande maintient sa volonté dans le cadre du projet de révision constitutionnelle, de permettre de déchoir de leur nationalité française des binationaux nés Français.
.
Alors que Christiane Taubira, ministre de la Justice, en visite en Algérie, avait annoncé mardi sur la chaîne 3 Algérienne que cette mesure ne sera pas retenue, le président français la contre dit totalement avec la décision qu'il a prise...en accord avec tous les membres de son gouvernement ?


C'est un message politique négatif quel qu’en soit les explications données, qui est envoyé ainsi aux millions de binationaux.


Particulièrement à nous la population des quartiers populaires, parce que nous regroupons au sein de nos quartiers de par la France, la majorité des binationaux pour la plupart d'origine du Maghreb, d'Afrique subsaharienne, Turc

"le Premier ministre, Manuel Valls, a précisé que le périmètre de cette mesure très controversée serait « strictement limité aux personnes condamnées par la justice pour terrorisme et crime contre la nation.
Seule une condamnation définitive par un tribunal indépendant et pour un crime grave pourra conduire à la déchéance de nationalité. » Cette sanction, a rappelé M. Valls, « existe et s’applique déjà mais ne concerne que les Français nés étrangers »."(1)


Si les parlementaires réunis en congrès décident de l’adopter, cette mesure s’appliquera donc à tous les binationaux, y compris ceux qui sont nés en France.


Cette décision politique est plus grave que ce que l'on pourrait penser au premier abord.

Un bon nombre d'entre vous, vont sans doutes se dire " ya rien de grave, cela ne change rien cela concerne que les personnes condamnées pour acte de terrorisme, ils le méritent ! ".


C'est réducteur en matière de prise de conscience politique, de la gravité d'une telle décision qui pourrait avoir des conséquences très fâcheuses.


Si l’extrême droite arrivait au pouvoir, que la constitution a été triturer auparavant, ébranlant fortement le droit du sol, en installant une différenciation de fait.


Comment useront-ils de cette loi qui trahit les principes de la République? La question mérite d’être posée avec ce racisme décomplexé qui se généralise.


La République ne sera plus une et indivisible, de fait, l'extension de la déchéance de nationalité à tous les binationaux, crée plusieurs catégories de citoyens français, ce qui peuvent être déchus de leur nationalité et les autres.


C'est clairement la remise en cause, d'un fondement même de la République Française, un principe qui en était sa quintessence : le droit du sol.


Pour être adopté, la réforme constitutionnelle voulue par ce gouvernement qui n'a rien de socialiste, passera par un vote des deux assemblées qui seront réunies en Congrès.


Pour qu'elle puisse passer, elle doit obtenir au moins trois cinquièmes des suffrages exprimés.


Les plus naïfs politiquement d'entre nous, trouveront "ironique" que ce soit le parti socialiste qui après que la déchéance de nationalité pour les binationaux soit défendu par une part de la droite et aussi l’extrême droite, se soit eux qui veulent réellement l'appliquée.


Lorsque l'on s’intéresse à l'Histoire des partis politiques, de certains personnages "Historiques" qui en sont issus, on est plus étonné.

A.A.Dadi

source :

(1) : choufchouf

L'Histoire à déjà vu l'application de ce type de décision honteuse et dangereuse politiquement :

 le président Hollande maintient la déchéance de nationalité pour les binationaux.Une trahison politique majeur, faite aux Francais issus de l'immigration

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article