Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Vidéo)A (re)VOIR : "Le parti socialiste...ils ont trahis la gauche, le socialsme n'est plus un mouvement de gauche. Les socialistes ont trahis tous les idéaux de Jaures, ils ont trahis tous les idéaux de la classe populaire. Ce sont des traitres, c'est tout", Abdel Raouf Dafri dans "clique x", l'émission de Mouloud achour

A Ici Vénissieux on aime les discours vrais , qui nomme les choses comme elles doivent l’être.

Force et honneur à Abdel Raouf Dafri qui dit ce qu'il pense, un avis partager par de plus en plus d'habitants des quartiers populaires .

C'est ce que nous constatons sur le terrain, dans les réseaux sociaux, une fracture nette c'est faite entre le parti socialiste et les quartiers populaires.

Plus rien ne sera comme avant ...

L'éveil populaire est en route, la jonction tôt ou tard d'une partie de l’élite issue des quartiers populaires et des acteurs politiques, culturels...des quartiers va se faire.

Nous sommes à la veille de combats politiques difficiles, qui pourraient devenir rudes comme il y a très longtemps que la France n'a pas connu.

Si la déliquescence politique de tout ces appareillage politiques : les républicains de droite, le Parti socialiste, Parti communiste..continus et c'est parti pour.

Avec François Hollande, le parti socialiste déjà agonisant en terme de militantisme dans les quartiers , villes populaires, va se mourir politiquement.

Ce parti, ces dirigeant inamovibles (les PDG de la marque "socialiste"), n'ont jamais voulus changer, être en phase avec les couches populaires des quartiers.

Cette marque politique "socialiste", est tenue par de grands bourgeois friqués , qui tournent entre eux ( des vrais communautariste pour le cas) pour la dirigées.

Ils se déchirent un peu , question de faire voir qu'il y a une âme politique socialiste qui sommeil, du débat.

Normal , un produit pour le vendre il faut qu'il fasse un minimum authentique, ça participe au packaging label "gauche", qu'on nous fourgue depuis des décénnies.

La boite "socialiste" , c'est le mac do de la gauche, la "multinationale nationale" quoi !

Sauf à trop prendre des décisions merdiques politiquement, de la "Mac gauche" libérale : déchéance de la nationalité, État d'urgence, intervention militaire...

Ben , on (r)éveil la conscience politique de ces quartiers.

Ce sont ces quartiers que les pontes socialistes ont méprisés, souvent utilisés politiquement comme en 1983 avec la Marche pour l'Egalité .

Qui vont être la cause principale de l'implosion politique ( en tant que Français 2 ème classe ,ai-je droit d'écrire ce mot?) du parti socialiste .

C'est de la base,des quartiers populaires que se (re)construira la nouvelle gauche , qui ira sans doute nous l'espérons, dans le sens d'un rassemblement citoyens des forces vives de ces quartiers.

Il faudra pour cela que les leaders d'opinion localement, arrivent à dépassés leurs égos, prennent le courage de rompre avec une façon de faire la politique qui n'en n'est pas en réalité.

En sortant des appareillages qui sont complétement discrédités pour ceux qui militent dans des partis.

D'avoir le courage des "convictions initiales" d'habitants de quartiers populaires, parce qu'elle est là , la véritable matrice qui fera le mouvement politique populaire de demain .

A ICI Vénissieux nous sommes convaincus que c'est l'union des force vives des quartiers populaires, qui si elles sont prêtent à assumer leurs rôle dans l'Histoire de ce pays.

Devraient s'unir et se mettre a travailler sur une autre proposition politique et non pas comme cela se fait habituellement dans le microcosme politique des banlieues , finir en bataille rangée parce que baser sur les personnes pas sur les idées, une vision politique commune.

Le temps presse, le racisme ne s’arrêtera pas si il n'y a pas de contre -pouvoir intelligent et fort par son assise.

La population des quartiers est très politisée, consciente de sa réalité , c'est pour cela qu'une très grande part s'abstient justement et pas le contraire comme le dise les esprits chagrins d'un vieil ordre politique qui est entrain de se disloquer.

Qui ont maintenus à l'écart les quartiers de la politique, en ouvrant à la diversité de façon calculer , la dose reste encore homéopathique rapporter à l'ensemble.

De plus, souvent dans les casting de ceux qui sont choisis pour les plus connus, c'est pas ceux les plus "Ter-TER" qui sont choisis, comme dirais des jeunes.

Cette population attend depuis des décennies une force politique dans laquelle il se reconnaissent, ils pourraient s'inscrire.

Elle n’existe pas dans l'offre de l'actuel paysage politique, il faut la construire.

A.A.Dadi

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article