Histoire : 19 mars 1962 : cessez-le-feu en Algérie

Le 19 mars 1962, à midi, prend officiellement effet un cessez-le-feu qui met fin à huit ans de guerre en Algérie.

La veille, le gouvernement français a cédé au gouvernement provisoire de la république algérienne ses pouvoirs sur l'Algérie et le Sahara.

Un double référendum vient bientôt conforter cette décision. Le 8 avril 1962, les Français de métropole approuvent à plus de 90% le choix du général de Gaulle. Le 1er juillet 1962, les Algériens se prononcent encore plus massivement pour l'indépendance de leur pays.

L'indépendance devient effective le 3 juillet 1962. Le 4 juillet, Ahmed Ben Bella s'installe à Alger en qualité de président de la nouvelle république. Le 5 juillet, l'indépendance est officiellement proclamée.

délégation du GPRA , qui négociera dans le cadre des accords d'Evian
délégation du GPRA , qui négociera dans le cadre des accords d'Evian

"C’est l’image qui a fait le tour du monde, celle de la délégation algérienne qui a négocié à Evian avec le gouvernement français.

Une image et une date qui font encore enrager les nostalgiques de l’ordre colonial: à Béziers, Robert Menard, maire pro-front national va mettre aujourd'hui les drapeaux en berne après avoir "effacé" l’indésirable date du19 mars d’une rue de Béziers pour la remplacer par le nom d’un membre de la sinistre OAS (organisation armée secrète).

Sur cette image Krim Belkacem, chef de la délégation du GPRA (Gouvernement provisoire de la république) aux négociations d’Evian. Ses accompagnateurs du moment sont Mohamed Seddik Benyahia, Tayeb Boulahrouf, Lakhdar Bentobal, Redha Malek et M’Hamed Yazid."

Une Facebookeuse

ICI Vénissieux © 2014 -  Hébergé par Overblog