Vénissieux : " Bisbille ", entre deux partie se disant de gauche, Mme Picard PCF et M.Blein PS...digne d'un film de "Don camillo" !

Les élections législatives arrivent et dans la 14e circonscription on voit déjà que du coté de certains candidats , elle a bien commencée, les premiers " coups bas " comme l'indique la presse locale lyonnaise, ont commencés...entre ceux qui se prétendent être la gauche.


La candidate du PCF local, Mme Michèle Picard, proche et "protégée" politique de l'ex-député-maire André Gerin, puisqu'il lui cédera en 2009 sa place de maire.


Elle lui rend bien la pareille puisque depuis que Mme Picard est maire de Vénissieux elle n'a jamais , montré, marqué publiquement le moindre désaccord avec le mono-discours politique, propos permanents (1) sur l'islam, l'immigration de son mentor politique qu'est André Gerin .

© Tim Douet / André Gerin et Michèle Picard à la préfecture du Rhône, le soir du 1er tour des municipales 2014.

© Tim Douet / André Gerin et Michèle Picard à la préfecture du Rhône, le soir du 1er tour des municipales 2014.

Dans le cadre de des futurs législatives, le premier coup à été porté contre celui qui a eu l'investiture du parti socialiste, MYves Blein, actuel député de la 14e circonscription, maire de Feyzin et qui est aussi chargé par le PS d'organiser la primaire de la gauche dans le Rhône (là aussi une bisbille purement politicienne entre pontes du PS, nous y reviendrons dans un prochain  article).


M.Yves Blein qui a été, est et continu d'être un fervent supporteur du camp au sein du PS, qui défend corps et âme, la gouvernance Hollande, son ex-Premier ministre M.Valls.


Il est un soutien indéfectible à l'intérieur de l'appareillage PS et ce malgré que la politique de Valls soit perçu par une très grande part de l'électorat des quartiers populaires de façon très négative ( : Loi du travail, projet de loi de la déchéance nationale, ses propos relatifs à l'Islam et jugés stigmatisant par beau nombre, ses propos assumés sur les "White et les Blancos"...)


Pour preuve MBlein, député-maire de feyzin au lendemain de l'annonce officielle de candidature de MValls, était invité et bien présent ( mardi 6 décembre 2016) à l’Assemblée nationale, pour l'un des premiers discours de campagne des primaires e l'ex-Premier ministre.

Il faisait parti de ces 150 parlementaires du PS, qui dans un article du très sérieux journal "Le Monde" qui relatait cet " événement ", y sont qualifiés d' " élus, décrits comme « des fidèles et des convertis » (2)" à M.Valls.


Ce rassemblement avait pour but selon les propos rapportés d' un député qui y a assisté, "...de faire signer des documents de parrainage nécessaires pour la candidature de M. Valls ".


Pour le député Philippe Doucet, ces députés n'étaient pas là par hasard mais bien par « adhésion » à la candidature de MValls..

 

Yves Blein © DR

Yves Blein © DR

Cette digression concernant ces deux candidats était importante pour permettre à nos lecteurs des quartiers populaires de savoir un peu mieux, qui est qui politiquement dans les faits, de qui sont proches politiquement ces personnalités qui sont candidates aux législatives.


Mais revenons à "l'embrouille", qui semble être les prémices d'une campagne législative qui sera sans "pitié" entre les concurrents.


D'après le site Lyonmag et un écrit sur le blog de MBlein, il est rapporté une bisbille qui a eu lieu entre l'actuel député socialiste de la 14e circonscription et maire de Feyzin, M. Blein et Mme Picard, maire de Vénissieux.


Pour rappel, les deux sont candidats et donc adversaires pour les législatives 2017.

La cause du "bisbille", le caisson de la façade du local de permanence ( rue du Château à Vénissieux) de MBlein, l'on y voyait afficher une photo de lui, suivi d'un écrit "Yves Blein, député du Rhône".


Cela serait en 2014, que MBlein d'après ses écrits, en accord avec le propriétaire des murs, y aurait fait apposé un grand autocollant sur un caisson déjà existant sur la façade du lieu concerné et sur lequel était porté " l’identité visuelle du précédent occupant " ( la société de conseil “Terre de Sienne” ).


MBlein expliquant cette démarche par le fait que "bien souvent les personnes avec qui j’ai rendez-vous se perdent faute de signalétique".

Un tout petit truc , pas voyant, discret , modeste quoi dans sa dimension...et vraiment faut croire le député :-)  et juste dans le but d'amélioré la " signalétique ".

Une petite chose on vous le dit, de visu (photos )  pour la pancarte de prés environs comme ça, 80 cm sur bien plus 2 mètres ;-)

Avec dessus une toute petite photo, portrait modeste du député M.Blein, de presque nous dirons 1 mètre sur 80 cm.

C'est vrai quoi ne soyons pas médisant , le député nous le dit : "Ce local est spacieux mais finalement peu visible de la rue et bien souvent les personnes avec qui j’ai rendez vous se perdent faute de signalétique ".

Vous voyez il n'y avait là aucune arrière pensée, volonté, stratégie de communication visuelle permanente à des fins politiques.

On va quand même dire, on sait jamais, aux différents professionnels de Vénissieux ( du type médecins, kinésithérapeute..).que si ils pouvaient s'abstenir d'être dans le mimétisme concernant leurs plaques " signalétiques ", qui elles sont toutes , toutes petites, minuscules proportionnellement à celle de M.Blein...merci ! cela nous évitera une vue peu appréciable que l'on aurait alors de nos façades.

Une version centre ville du style "Tokyo" mais en triste, pas beau, sans le charme spécifique que l'atmosphère de cette ville donne à ces nombreuses pancartes, enseignes publicitaires accrochés aux façades des immeubles,  

 

Vénissieux : " Bisbille ", entre deux partie se disant de gauche, Mme Picard PCF et M.Blein PS...digne d'un film de "Don camillo" !

Trêve de plaisanterie car le rebondissement dans cette affaire, arrive maintenant,  puisque que deux ans après ( le contexte des élections y aidant sans doutes fortement ) Michèle Picard, Maire de Vénissieux et candidate aux législatives 2017 dans cette 14e circonscription n'est pas d'accord avec l'affichage de M.Blein.


Un courrier comminatoire de la mairie de Vénissieux faisant référence au règlement local de publicité, est envoyé au député sortant M.Yves Blein qui est lui aussi candidat dans le cadre de ces législatives 2017, sur ce poste qu'il occupe depuis 2012.


Dans cette missive, il y est demandé que cette affiche de la photo de MBlein avec son texte " Yves Blein député du Rhône ", soit retiré.


En réponse, M;Blein, signal à la maire de Vénissieux ( Mme Michèle Picard ) , qu'il n'a fait que "...recouvrir un caisson existant de longue date avec l’accord du propriétaire et que, locataire ", il ne pouvait  "...pas déposer un équipement qui appartenait à l’immeuble ".


Par la suite la mairie de Vénissieux , adresse selon MBlein, un courrier au propriétaire de l'immeuble et qui lui impose "...d’enlever sans délais ce caisson sous peine d’amende de 200 euros par jour "( cf : règlement local de publicité).

Le jeudi 22 décembre, le propriétaire a fait déposé par une entreprise "...à ses frais " cette affiche.


.... Pourtant ces deux-là auraient tout pour s'entendre lorsque l'on y regarde de plus près, le profil politique, médiatique, de leurs amis respectifs qu'ils soutiennent, MAndré Gerin pour Mme Picard PCF et M. Manuel Valls pour MBlein PS.


Ils ont tous deux ( Gérin et Valls) tenus à certains moments des propos " politiques ", populistes, polémistes stériles pour nous et sans intérêt sauf de contribuer à plus de divisions dans le peu qu'il restait de cohésion nationale, locale.

c'est notre point de vue citoyen, sur chacun de ces amis, alliés politiques de ces candidats à la 14e circonscription.


C'est parce que nous avons encore la liberté, le droit d'expression citoyenne de le dire, que nous le faisons aujourd'hui comme y hier et espérons plus demain.


Mais aussi parce que nous ne croyons pas, n'avons jamais cru à la logique partisane  qui nous amène à une triste réalité politique.

Ici , dans le cas de cette situation que l'on vous a présenter, cela en est presque burlesque, presque digne d'un film de" Don Camillo" avec Gino Cervi et Fernandel mais en vraiment moins sympathique !

A.Dadi

P.S : Espérons tout de même dans toute cette histoire, que M.Blein qui n'est pas dans le besoin en étant Député-Maire, donnera l'équivalent des frais que tout ceci à coûter au propriétaire de ce petit et ancien immeuble ou était apposé sur la façade sa photo.

Parce qu'au final et ce, qu'il est raison ou tord, c'est lui qui a décider de faire apposer cette affiche, non ?

(1) Extrait de l'article " Vénissieux : M.Gerin "la France populaire", c'est nous ! ", paru le 15 octobre 2015, ci-dessous :

Article du site lyonmag :

(2) Article "Discours de « mobilisation » de Manuel Valls au près de 150 parlementaires PS ", du journal "Le Monde " :

 

Extrait d'une vidéo polémique de Manuel Valls (source ina.fr) :

ICI Vénissieux © 2014 -  Hébergé par Overblog