(vidéo) Violences policères : Le 6 décembre 1986, Malick Oussekine meurt suite à un passage à tabac des forces de police

(vidéo) Violences policères : Le 6 décembre 1986, Malick Oussekine meurt suite à un passage à tabac des forces de police

 

Hommage...parce que l'Histoire bégaie toujours lorsqu'il s'agit de haine.

 

Malik Oussekine est mort à la suite de violences policières lors de manifestations étudiantes en 1986.

 

Le projet de loi Devaquet figurait sur la liste des contre-réformes que Jacques Chirac entendait entreprendre, lorsqu’il est devenu premier ministre de François Mitterrand suite à la victoire de la droite aux élections législatives de mars 1986, inaugurant la première cohabitation de la Ve République entre une présidence PS et un gouvernement de droite.

 

 Charles Pasqua était alors ministre de l’intérieur et avait dirigé la violente répression des manifestations étudiantes s'opposant à ce projet de loi.

 

le 6 décembre 1986, le jeune étudiant Malik Oussekine alors qu'il ne participe pas à ces manifestations, sortant d'un concert pour rentrer chez lui.

 

Les "voltigeurs" c'est comme cela qu'était appeler une brigade de policiers à moto, se mettent à le poursuivre comme une chasse à l'homme !

 

Ce jeune homme de 22 ans  sera lynché , battu à mort dans un hall d'immeuble par ces policiers

 

ICI Vénissieux © 2014 -  Hébergé par Overblog