Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Emeute à Bobigny (vidéo) : Voiture en flamme, c'est un jeune (Emmanuel Toula) et non pas les CRS, qui a sauvé des flammes une petite fille.

C'est alors que que de 2000 personnes et plus étaient rassemblées à Bobigny (Seine-Saint-Denis) ce samedi 11 février 2017, comme il y en a eu d'autres dans plusieurs villes de France (NDLR: Vénissieux aussi, cf article en bas de page), pour réclamer « Justice pour Théo ».


Malheureusement alors que les organisateurs de cette mobilisation n'avaient pas fait cela pour ça, des affrontements entre jeunes et policiers, CRS ont lieu.


Dans une pagaille générale de violence urbaine, une voiture prend feu, à l'intérieur s'y trouve une fillette qui sera sauvé in extrémiste des flammes.


Mais voila-t-il pas que la préfecture produit un communiqué officiel qui s'avéra faux, puisque ce dernier prétend que ce sont les CRS qui ont sauvé la fillette :


" plusieurs centaines d'individus violents et très mobiles" ont commis diverses "exactions et dégradations" avec jets de projectiles contre "des bâtiments publics, des établissements commerciaux"


Il y est relaté que des véhicules ont brulé (4), que deux commerces et la gare routière ont été  sujets à des actes de vandalisme.


Mais il y a aussi une autre information parue dans ce communiqué officiel, importante, qui dira que des CRS ont "dû intervenir pour porter secours à une jeune enfant se trouvant dans un véhicule en feu"


Le média "Le Parisien"  sur son site du net, enchainera direct sur la version policière faisant allusion à ce sauvetage fait par les CRS et osant ajouter que « fillette de 6 ans qui se trouvait à l'intérieur d'un véhicule enflammé par les casseurs » ( journalisme ou agents de com de la préfecture ?).


À  lire "Le Parisien", il faut bien entendre par là, que des "casseurs" à Bobigny auraient volontairement "enflammé" le véhicule dans lequel se trouvait la gamine.


Faux, totalement faux, c'est ce que l'on appelle de la fausse information rien de moins !

Le jeune héro Emmanuel Latou

Le jeune héro Emmanuel Latou

C'est un jeune des quartiers populaires, Emmanuel Latou, qui après lecture sur le net de cet "article de presse" et révolté de ces fausses vérités réagira.

En effet, c'est lui et et seulement qui a sauvé cette petite fille et que de plus, le véhicule ne brulait du fait de  l'acte volontaire de "casseurs" comme l'écrivait "Le Parisien" sans rien vérifier mais que c'était une poubelle en feu prés du véhicule.


C'est en réaction après lecture de ces énormités, que le jeune Emmanuel Latou communiquera  qu'il est celui qui a sauvé la petite, d'abord sur les réseaux sociaux.

Son témoignage est confirmé par d'autres personnes étant présente, témoins et l'ayant aidé après.


« C’est quoi se communiqué mensonger.

J’allais brûler vif, j’ai risqué ma putain de vie pour sauver la petite qui était dans la voiture et près d’une poubelle en feu alors que les policiers nous gazaient de 40 m plus loin mais selon la préfecture de police « c’est les CRS qui l’ont sorti in extremis de la voiture en feu ».

C’est quoi votre problème vous êtes mythomanes compulsifs!

SVP faites tournez, ils veulent nous manipuler et transforment la réalité pour apaiser notre colère!

J’ai toutes les preuves que c’est moi Emmanuel Toula seul qui est sorti cette petite de la voiture et j’ai cherché pendant 45 min sa daronne alors que les policiers m’empêchaient de circuler librement pour chercher la daronne (merci aux deux gars qui m’ont aidé). »

Suite à ce message il demande aux membres de réseaux sociaux de partager cette vérité, la vérité sur cet événement « je n'aurais pas de visibilité sinon et ça empêchera les policiers de prendre ce mérite qui ne leur revient pas ».

Plus tard un tweet paraît de la préfecture de Police de Paris :


« #manifestation #Bobigny la préfecture de police salue le courage du jeune homme qui a sorti, hier, la fillette de la voiture en feu »

 La vérité est rétablie  sur une info mensongère, "Le Parisien" devrait mettre en "Une" de son journal ce jeune homme et par la même ses excuses d'avoir relayé une mauvaise , une fausse information sur un événement sérieux aussi grave !

 

Pour ICI Vénissieux Dadi.A

Communiqué de la Préfecture de Police de Paris

Communiqué de la Préfecture de Police de Paris

Interview du jeune Emmanuel Latou

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article