Faux ! "Quentin le pompier" ne c'est pas fait "crevé" l'œil " par la racaille"

La page facebook «Je soutiens les pompiers» mais surtout un post publié le 22 février et qui est devenu viral avec plus de 125 000 partages et plus de 10000 mentions "j'aime ".

Faux !  "Quentin le pompier" ne c'est pas fait "crevé" l'œil  " par la racaille"

Comme vous pouvez le constater sur cette capture d'écran l'on y voit dans le post, une photo de FHollande lorsqu'il rendit visite au chevet Théo L, ce jeune homme qui au moment d'une violente interpellation par quatre policiers avait été grièvement blessé.

Cette photo est mise à coté d'une autre, celle d'un homme blessé portant un pansement important à l'œil.


Sur la première photo on peut y lire l'inscription rajoutée :

  " Théo la victime reçoit le soutien présidentiel. " ..et sur le seconde à côté :

" mais pas Quentin le pompier a l’œil crevé par la racaille . "

Au-dessus de ces deux photos s'y trouve un texte commençant par cette phrase :

«Quentin n’avait pas eu droit à la visite du président, lui… peut-être aurait-il dû agresser des flics pour se faire chouchouter ?»

Comme on peut l'imaginer dans ce type de post d'une certaine F...rance qui use du mensonge, de la fausse information et bien les commentaires de beaucoup facebookeur sont nauséabonds, haineux...

Faux !  "Quentin le pompier" ne c'est pas fait "crevé" l'œil  " par la racaille"

 

Le jeune homme blessé à l'œil sur la photo, se prénomme bien Quentin et il est bien pompier de métier...

...sauf que ce n'est pas un pompier qui a eu " l’œil crevé par la racaille ", sauf si l'administrateur de cette page Facebook considère ainsi la police ?


En effet comme le rapportait le Dauphiné.com dans un article (1) publié le 7/01/2014 !

Quentin Charron, parce qu'il s'appelle précisément ainsi, a eu cette blessure courant fin de l'année 2013 à Grenoble «lors d’affrontements qui avaient éclaté entre les sapeurs-pompiers et les forces de l’ordre devant la préfecture de l’Isère en marge d’une manifestation des soldats du feu» !


Le site d'info Mediapart (2) précisant même de son coté que le pompier a été «atteint par un tir policier» au moment de cette manifestation de revendications avait été violente.


Mediapart rapportera que l'identité du tireur n'a pas pu être connue car «l’enquête a été classée sans suite par le procureur de la République de Grenoble, pour "absence d’infraction"».

Ce post cette page " Je soutiens nos pompiers " a été modifié "vicieusement", les administrateurs ayant sans doute eu vent que la vérité commençait à se savoir.


Pour preuve le site libération.fr écrit qu'une modification a eu lieu le 25/02/2017 :


" soit trois jours après publication (comme en atteste l’historique de modification de Facebook).

Aucun correctif, mais plusieurs paragraphes de texte ont été ajoutés, dont ce passage tout en ambiguïté (et en racisme assumé) :

«quand c’est un blanc qui se fait éborgner par une racaille de cité ou un policier racailleux, tout le monde s’en fout, tout le monde l’oublie !

Quand un immigré conoïde (d’une famille qui détourne 670 000 euros de nos impôts) se fait blesser lorsqu’il agresse des policiers, on doit en faire une affaire d’État ? Sérieusement…»

Quelques minutes plus tard, le mot «blanc» est remplacé par "autochtone"."


Voilà l'exemple type de désinformation puante de haine que l'on voit à la pelle sur les réseaux sociaux, là elle a été démontée heureusement.


Alors soyez vigilant, critique sur une information grave, essayer de recouper avec d'autres sources d'info pour contrôler sa véracité.

A.dadi

(Articles source : libération, Mediapart, Le Dauphiné )

 

( 1 ) Lien de l'article "Le dauphiné" :

( 2 ) Lien article "Mediapart " :

ICI Vénissieux © 2014 -  Hébergé par Overblog