France ( vidéo) : Le patron du contre-espionnage déclare que des projets d’attentats contre la communauté musulmane ont été déjoués et n'exclut pas une attaque visant à diviser la population.

par A . Dadi  -  12 Février 2017, 01:21  -  #INFOS NATIONALES

Patrick Calvar,

Patrick Calvar,

Le 10 février 2017, le patron de la DGSI (direction générale de la Sécurité intérieure), Patrick Calvar lors d'une audition devant les députés révélé que des attentats visant la communauté musulmane avaient été évités par l'intervention des service de la sécurité intérieure.

L'objectif de ces manoeuvres de l'horreur étant de « de créer des tensions entre les communautés ».

« Il y a eu déjà, dans le passé, des opérations qui ont permis d’intercepter des gens dont les projets étaient, justement, de s’en prendre à la communauté musulmane afin de créer les conditions, éventuellement, de tension entre les communautés "

  Il a aussi insisté pour démentir des propos que le figaro lui avait attribuer en juin 2016 et selon lesquels il aurait parler de risques de " guerre civile ".

« Je n’ai jamais, jamais, employé les mots de ‘guerre civile’, jamais. Un journal (NDLR le Figaro) m’a cité en expliquant que ces termes, je les avais employés devant votre commission, c’est faux ! Ce que je sens, c’est qu’il y a des montées de violences au sein des différentes communautés qui pourraient, demain, nous confronter à des situations complexes entre la communauté musulmane, les islamistes et certains extrémistes qui voudraient en découdre ».

Patrick Calvar n'exclut pas " une action violente " pour accroître "la tension entre les communautés" et ainsi pousser à la division de la population.

Est ce que cela nous rassure, pas vraiment mais c'est pourquoi il nous faut cultiver maintenant plus qu'y hier notre conviction à ne pas nous diviser malgré les coups de boutoirs des porteurs de haine, des extrémistes de toutes formes.