POLITIQUE: 2 % seulement du total des députés élus sont issus de "la diversité"?! C'est une République discriminante !

Ils sont tous responsables ces politiques et pour certains bien plus, sur le fait que le front des Haines soit aujourd'hui aussi puissant politiquement et fasse autant de ravage par une beauferie généralisée des consciences et qui ne s'arrête pas qu'a ce parti mais aussi chez une très grande partie de cette dite élite politique professionnelle et cela dans toutes leurs machines.


Ce sont eux ! qui ces quinze dernières années mais aussi bien avant, l'ont alimentés, nourrit, par des débats puants, honteux et souvent aux relents xénophobes, au lieu de faire , agir concrètement sur le réel, les injustices.

Une liberté une égalité et fraternité à géométrie variable, d'un triptyque républicain, qui n'existe pas dans les faits mais seulement sur les frontons des mairies, institutions et pour une grande part de la population mais pas celle issue des minorités visibles comme dénommée hypocritement.


Ce sont eux ! qui ont osée et continue à le faire sans honte bue , franchement ou avec beaucoup de vice politique, à dire ou sous-entendre en adoptant certaine posture en réaction de l'actualité, qu'une bonne part du problème, c'est l'autre et son communautarisme,  cherchant à grapiller de-ci,de-là quelques voix au F Haines.


Alors que ce sont eux les responsables, les principaux responsables de réalité catastrophique !


L'Histoire lointaine et très proche jusqu'à ce jour de l'immigration post-coloniale, celle de ses enfants français dont la citoyenneté pleine et entière, n'a jamais été une réalité.

Cette Histoire, démontre, montre par ses nombreux mouvements populaires historiques qui ont eu lieu en France, qu'ils ont toujours été maintenu par force ou volonté politique dans une citoyenneté de seconde zone, maintenu dans l'état de sous-France !

Ce sont tous ses partis, ses responsables politiques , qui sont et ont toujours été, eux d'abord, communautaristes dans leurs logiques de construction, de réflexion intellectuelle et "d'action politique" menée vis à vis de la population immigrée et de leurs enfants français.

Cette population des les premières générations à été "traiter" dans un rapport permanent rarement avoué mais réel dans les faits, sur tous les plans ,urbain ( spatial ), éducation, emploi...dans un rapport de " eux et nous ".


La composition même des grandes institutions qui régissent la vie politique française, donne raison à cette vision qui tient compte du réel et non pas des incantations identiques depuis des décennies, dans tous ces partis.

POLITIQUE: 2 % seulement du total des députés élus sont issus de "la diversité"?! C'est une République discriminante !

Un petit exemple parmi d'autres innombrables qui le démontre, comme cette partie d'un article* faisant référence à l'étude du sociologue Éric Keslassy.

Outre l'information qu'il apporte, les mots choisis pour sa rédaction en eux-mêmes disent beaucoup de choses.


" En 2007, l’Assemblée nationale comptait seulement un député noir élu dans une circonscription métropolitaine.


En 2012, les dernières élections législatives ont permis au Palais Bourbon de prendre quelques couleurs : 11 députés relevant des minorités visibles y ont gagné leur place – soit près de 2 % du total des députés élus sur le territoire métropolitain. et ou l'on y voit gagné leur place – soit près de 2 % du total des députés élus sur le territoire métropolitain. "


Il s'agit bien de cette assemblée NATIONALE, celle qui devrait être représentative de tous les citoyens français, parce que la République se doit être une et indivisible selon ses principes fondamentaux, celui de l'article 1er de la Constitution française.


L'Assemblée nationale française, telle qu'elle est depuis trop longtemps n'est pas en conformité c'est un euphémisme pour ne pas dire en totale incohérence, ne respecte pas ses textes fondateurs en matière de "pluralité visible" comme l'on dénomme là aussi de façon hypocrite les Français issus de l'immigration,des territoires français d'outre mer.


Article 6 de la déclarattion des droits de l'homme et du citoyen :


"sont également admissibles à toutes dignités, places et emplois publics, selon leur capacité et sans autre distinction que celle de leurs vertus de et de leurs talents"


La monochromie des bancs de l'assemblée nationale ( et pas qu'elle) pour être dans des termes qui sont dans le vent d'une hypocrisie politique générale entretenue en France par tous les partis, médias,  cette réalité, témoigne clairement d'une discrimination vis-à-vis d'un grand nombre de citoyens, en particulier ceux issus de l'immigration, dans l’accès aux mandats publics.

Article 6 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Article 6 de la déclaration des droits de l'homme et du citoyen

Il n'y à qu'a voir ici dans la banlieue lyonnaise , dans la 14 eme circonscription qui regroupe :

 -Vénissieux

-Saint-Fons

-Saint-Priest (moitié de territoire)

-Corbas

-Feyzin

-Solaize

C'est la mono-color lors de cette élection législative de la 14e circonscription, pas une seule investiture de parti sur les quatre déclarées ( PCF, PS, ,Lutte Ouvrère, LR) n'a été faite pour un(e) candidat(e) issu(e) de la "pluralité visible" comme dirait les candidats en liste.


Nous, nous dirons simplement qu'alors que des dizaine de milliers d'habitants sont issus de l'immigration principalement postcoloniale d'Afrique subsaharienne, Maghreb mais aussi de Turquie...cette situation illustre parfaitement l'écrit de cet article.


Ils viendront tous vous criez " au loup F Haine ", alors qu'ils en sont les premiers responsables, en ayant laissé perdurercette réalité, peut-être cela les arrangeait-il électoralement ? Certainement.


Une situation discriminante en matière de représentativité politique d'un pan entier des citoyens français, ceux qu'ils appelleront " issus de la diversité "

  C'est mono-color lors de cette élection législative de la 14 eme circonscription, pas une seule investiture de parti sur les quatre déclarée ( PCF,PS,,Lutte Ouvrère,LR)  n'a été faite pour un(e) candidat(e) issu(e) de la "pluralité visible" comme dirait les candidats en liste.

Nous, nous dirons simplement qu'alors que des dizaine de milliers d'habitants sont issus de l'immigration principalement post-coloniale d'Afrique sub-saharienne, maghreb mais aussi de Turquie...cette situation illustre parfaitement l'écrit de cette article.

Ils viendront tous vous criez  " au loup F Haine " , alors qu'ils en sont les premiers responsables en ayant laisser perdurer, peut être cela les arrangeait-il électoralement ?

Une situation discriminante en terme de représentativité politique d'un pan entier des citoyens français, ceux qu'ils appelleront " issus de la diversité ".

 

A.Dadi

 

*: leplus.nouvelobs du 19-06-2012

ICI Vénissieux © 2014 -  Hébergé par Overblog