Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

(Audio) Foot : Incidents FC Chaponnay-Marennes-AS Minguettes, un élu FN s'en "mêle"

Article version audio-vidéo :

Dimanche dernier, comme nous vous le rapportions sur le site ICI Vénissieux, lors d'un match opposant le FC Chaponnay Marennes et l'AS Minguettes qui avait pour cadre une rencontre de promotion d’honneur régional, une bagarre avait eu lieu entre des joueurs vénissians et des supporteurs de Chaponnay.
 
Dans un tel contexte, l'arbitre avait dû arrêté le match.
 
Pendant le match selon le site Lyon capitale du 28/03, suite à un mauvais tacle qui voit écopé d'un carton rouge un joueur de l’AS Minguettes, à ce moment-là du côté des spectateurs la tension monte.
 
Des joueurs de l'AS Minguettes auraient été virulemment interpellés, Nourredine Kari, directeur sportif de l’AS Minguettes, parlant même dans un article du Progrès du 28/03, d’une insulte à connotation raciste.
 
De sont côté Gilles Urbinati président du FC Chaponnay ne confirmait pas ces propos dans cette parution du journal mais ne les infirmer non plus si l'on s'en tient à ce qui avait été écrit dans l'article concerné.
 
C'est au moment de la 63e minute de ce match, ou l'AS Minguettes menait 1 à 0, qu'a eu lieu ce mauvais tacle d'un joueur de l'équipe vénissiane qui prendra un carton rouge, la tension serait montée et des invectives auraient été dites à l'encontre de joueur de l'AS Minguettes.
 
Certains de ces joueurs seraient passé par-dessus la main courante et se seraient bagarré avec des supporteurs du FC Chaponnay.
 
C'est l'arrivée d'une vingtaine de gendarmes qui auraient stoppé la confrontation violente entre joueurs et supporteurs d'après une information du Progrés du 28/03
 

Il y est rapporté la réaction  du  président du FC Chapponay  :

 

« Je les remercie d’être arrivés si vite, leur présence a calmé tout le monde », il rajoutera  « Ça fait treize ans que je suis dans le club, c’est la première fois qu’un match s’arrête à Chaponnay. C’est inadmissible, on ne peut pas cautionner ce genre de violence. Le foot se joue dans le respect, là je n’en ai pas vu. Mes joueurs sont traumatisés ».

 

Il confirme la bonne décision de l’arbitre de mettre fin au match par cette déclaration:

 

« Il était impossible de continuer le match, sans mettre en danger les joueurs. »

 

Dans ce même article, Nourredine Kari, directeur sportif de l’AS Minguettes, lui pointe les déficiences en matière de sécurité :

 

« Il faut condamner les mains courantes et mettre des grillages autour de la pelouse, comme chez nous. Il n’y aurait pas eu de débordements si ça avait été le cas »

 

Il déclare que l'AS Minguettes prendra les sanctions nécessaires à l’encontre des joueurs concernés mais il ajoute :

 

"si on a des torts on les assumera, mais ce doit être pareil pour tout le monde"

 

Dans une publication du web site de Lyon Capitale 28/03, un dirigeant de L'AS Minguettes aurait lui déclaré, nous citons :

 

"Il n’y a pas de coupable tout trouvé, on n’éduque pas à la violence. C’est comme ça quand la banlieue rencontre la campagne, ce n’est pas nouveau et ça concerne toutes les équipes et quelque part, cela reflète la société"

(Audio) Foot : Incidents FC Chaponnay-Marennes-AS Minguettes, un élu FN s'en "mêle"

Mais voila qu'un représentant du Front national s'en serait "mêlé" si l'on se réfère à cet article de Lyon Capitale, Antoine Mellies, conseiller municipal de Givors, conseiller régional FN  , attaché parlementaire de Steeve Briois qui est député européen FN, maire d'Hénin-Beaumont.

 

Antoine Mellies qui pourrait avoir comme adversaire politique pour les législatives concernant la XIe circonscription du Rhône le très coriace Mohamed Boudjellabah Divers Gauche.

 

Cet élu Front national, voudrait que des sanctions exemplaires soient infligées aux joueurs qui seraient en cause.

 

Toujours selon cette publication de Lyon Capitale, il souhaiterait même, si la responsabilité de l’AS Minguettes est mise en cause  par l’enquête de police  qui est menée, lui qui est élu et membre de la commission sport et vie associative, nous citons les propos rapportés par LyonCapitale :

 

  "bloquer le versement de toute subvention régionale dont pourrait bénéficier le club dans le cadre de la politique de soutien aux ligues sportives".

 

Le site web Lyon Capitale rapporte dans cet article diffusé le 28/03,  une réplique qu'aurait tenu un des dirigeants du club de l'AS Minguettes, que nous citons telle qu'elle :

 

"le club ne reçoit aucune subvention de la région", et ajoutant "on ne résout pas la situation avec des sous. Et on ne peut pas régler les problèmes que les élus ne règlent pas".

 

A ICI Vénissieux nous sommes solidaire du club de coeur des Minguettois, l'emblématique AS Minguettes, qui porte une grande partie de l'histoire sportive de nos quartiers populaires.

 

De notre point de vue, si il y avait volonté de récupération politique de qui que ce soit de ces faits, ces personnes doivent savoir que leur petitesse opportuniste, nous ferait sourire.

 

Elle nous montrerait alors à nous et aux très nombreux Vénissians attachés à ce club, que certains sont prêts à tous pour exister médiatiquement ne pouvant l'être par leurs propres actions et ce qui  démontrerait là aussi qu'elles sont sans doutes du domaine du néant.

 

A bon(s) entendeur(s)...

 

Affaire à suivre

A.Dadi

 

 

 

Articles source :

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article