Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vénissieux : 8 mai 1945, Mme Picard pas un mot sur les massacres de Sétif, Guelma, Kherrata ?!

Vénissieux : 8 mai 1945, Mme Picard pas un mot sur les massacres de Sétif, Guelma, Kherrata ?!

Mme Michèle Picard (PCF), maire de Vénissieux et candidate aux élections législatives...et les crimes d’État, crimes contre l'Humanité français de ce 8 mai 1945 vous les oublier ?...comme vous faites un rappel partiel de l'Histoire de France ( eh! oui l’Algérie était encore française ) afférant à ce jour du 8mai 1945 sur l'affiche géante municipale qui devait être apposer sur la façade de la mairie de Vénissieux, je pense.

 

Je me permet d'en montrer l'autre "facette" historique de la France ce jour là ( voir vidéo ci-jointe) et qui n'apparait aucunement dans cette affiche commémorative.

 

J'en suis étonner d'autant plus qu'il y est écrit en gros caractères " VÉNISSIEUX SE SOUVIENT" et rien sur les massacres de Setif, Guelma, Kherrata ?!

 

Il semblerait que lors de cette commémoration dans votre discours vous n'ayez pas fait référence à l'horreur du crime d’État du 8 mai 1945 en Algérie qui était à ce moment sous le joug du colonialisme français.

 

Si c'est le cas, cela serait plus que regrettable et serait selon moi une faute politique importante au regard des milliers de citoyens français ou non d'origine Algérienne et ceux issus de l'immigration post-coloniale, qui vivent, habitent à Vénissieux.

 

Ces atrocités inhumaine qui ont eu lieu font parties de leur mémoire collective, d'une mémoire collective qui devrait être celle de tous les citoyen en France et ainsi participerait à éviter les répétitions dramatiques de l'Histoire, en connaissant et comprenant bien les mécanisme sociétaux, politiques qui engendre, enfantent cette bestialité de l'Humain contre l'Humain !

 

J'allais oublier (sic) vous faites un rappel historique permettez moi d'en faire un , concernant cette horreur commise en Algérie, le PCF à l'époque eu une position plus que trouble car en effet le 11 mai, « L’Humanité » relatait les événements du 8 mai 1945 (Algérie) en rapportant la déclaration du gouvernement général (MRP, SFIO et PCF) :

 

« Des éléments troubles d’inspiration hitlérienne se sont livrés à Sétif à une agression armée contre la population qui fêtait la capitulation hitlérienne. La police, aidée de l’armée, maintient l’ordre. ».

 

Dans L’Humanité du 19 mai 1945 :

 

« Ce qu’il faut, c’est punir comme ils le méritent les meneurs hitlériens ayant participé aux évènements du 8 mai et les chefs pseudo-nationalistes qui ont essayé de tromper les masses musulmanes, faisant aussi le jeu des 100 seigneurs dans leur tentative de rupture entre les populations algériennes et le peuple de France. »

 

Sur une distance de 150 kilomètres, de Sétif à la mer, la loi martiale fut proclamée.

 

J'ose espère, que vous ne cautionner en rien, d'une manière ou d'une autre, le positionnement plus que trouble du PCF à cette époque, celle du colonialisme.

 

Je voudrais comme beaucoup d'autres habitants des quartiers populaires de Vénissieux issus de l'immigration post-coloniale, j'en suis certain.

 

Pour en être totalement convaincu, que nous puissions vous lire ou vous entendre, condamner officiellement ces "errements" politiques graves du PCF à cette époque.

 

Si l'intérêt principal, véritable dans ces commémorations est une société apaiser et consciente face à son passé, loin d'une Histoire tronquée dans certains de ces aspects même ceux politiques.

 

C'est en faisant véritablement tous pour que " VÉNISSIEUX SE SOUVIENT", plus précisément, plus justement de toutes ces pages sombre de l'Histoire de France, que la réconciliation des mémoires sera réalité dans ce pays demain.

 

Mais pour cela il faudrait au préalable que nous la regardions cette Histoire de France, en face dans son entièreté.

 

Dadi.A

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article