Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vénissieux : Acte lâche, à 66 ans une dame qui pourrait être nôtre, votre mère, subit un vol à l'arraché et chute, se blessant

Cette information de la rubrique " Faits divers, Faits inacceptables ", don la source est un article du journal Le Progrès , nous n'avons aucun doute, provoquera un sentiment de colère chez nos lecteurs habitant des quartiers et leurs amis.

Elle relate le vol à l'arraché qu'aurait subi une dame âgée de 66 ans, qui aurait fait qu'elle est due, suite à une chute violente au sol, être transporté à l’hôpital "Les portes du Sud" pour des blessures aux bras, à l'épaule.

Cette dame se serait rendu vers 11h ce jeudi passé, au Bar-PMU qui se trouve aux environs du pont près de l'usine Berliet à Vénissieux.

C'est au moment elle serait passé à coté de la gare, qu'un jeune homme qui l'aurait suivi depuis un moment, se serait précipité sur cette personne âgée, la faisant tomber et lui volant son sac ( 45 euros, ses documents d'identité, ses clefs).

Un homme pas très loin du PMU, lorsque tout cela se passait, a accouru pour aider cette petite dame mais l’agresseur avait pris la fuite.

Tout ceci, tout ce mal qui aurait été fait à une personne âgée, qui pourrait être notre mère, votre père est inacceptable, révoltant !

Vénissieux : Acte lâche, à 66 ans une dame qui pourrait être nôtre, votre mère, subit un vol à l'arraché et chute, se blessant

Cette violence abjecte guidée par l’appât du "gain", à n'importe quel prix, qui touche, pourrait toucher nos proches n'a aucune excuse à faire valoir et en aucun cas ne doit être liée, comprise à travers nos difficultés sociales, notre situation de citoyens de seconde zone dans laquelle nous à cantonné un système politique et les institutions qui en découlent.

Nous combattons l'arbitraire infligé à notre population, la violence sociale qui lui est faite, la discrimination qu'elle subit et qui perdure depuis des décennies, des générations, à l'encontre  de nos quartiers de vie, de nos cités, du fait d'un monde politique qui n'agit pas sur les vraies causalités, de cette crise multidimensionnelle qui traverse et touche principalement nos banlieues.

C'est parce que notre bien-être collectif dans nos quartiers ne peut s'améliorer avant tous, que par nous-mêmes et que si chacun d'entre nous, les anciens, les jeunes, les adultes, nous sommes toujours vigilant et solidaire, quand cela en est possible et sans mise en danger, lorsque l'une, l'un d'entre nous est en difficulté.

C'est pourquoi nous disons clairement, que tous les agissements violents de cet ordre, nous indignent, nous les condamnons pour leurs faits même, mais aussi parce que parmi les conséquences de ces actes, les auteurs de ses méfaits se font les meilleurs alliés des fachos et autres xénophobes assumés ou non, politicards qui useront de l'amalgame direct ou sournois pour dénigrer encore plus la population des banlieues.

A.Dadi

article source : Le Progrès

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article